Hijama islam

hijama islam

La hijama islam est une méthode thérapeutique ancestrale permettant de soigner de nombreux maux. Elle consiste en une extraction sanguine sur des points précis du corps à l’aide de ventouses. Selon la médecine prophétique elle permet de guérir plusieurs maux.

Appelée aussi : « incisiothérapie », le Hajjem à l’aide de ventouses, applique des incisions épidermiques superficielles avec aspiration. Les verres à ventouses peuvent être en verre, en silicone ou en céramique.

La pratique de la Hijama


Plusieurs sportifs utilisent cette méthode pour restaurer leurs capacités et booster leur rendement. Surtout après les compétitions sportives vue son efficacité miraculeuse.

diagnostic captage

La Hijama islam est ainsi une méthode curative et préventive de plusieurs maladies. Elle constitue une solution efficace et non douloureuse de maintes pathologies.

Dans cet article, nous allons vous expliquer l’utilité de cette pratique et détailler les situations où elle a été prouvée être efficace.

Types de Hijama islam

Il existe deux grandes techniques de Hijama islam :

La Hijama humide

C’est la forme recommandée par la médecine prophétique. Elle consiste à pratiquer de petites incisions à l’aide d’un bistouri stérile puis poser des ventouses sur les égratignures afin d’aspirer le sang dit « mauvais ».

La Hijama sèche

Elle consiste à l’application de ventouses sur certains points du corps sans causer d’égratignures au préalable. Cette méthode permet l’amélioration du flux sanguin et l’extraction des substances nocives et toxiques de l’organe atteint vers la surface de cutanée.

Quelle méthode a préférer ?

En fait, les deux méthodes sont efficaces mais à chacune ses indications. C’est au praticien alors de définir quelle est la méthode qui vous convient en fonction de votre état général, du type et de la localisation des douleurs dont vous souffrez et des particularités de votre corps.

Hijama et reconnaissance par l’OMS 

La médecine moderne atteste de l’efficacité de la hijama islam à travers plusieurs études scientifiques fiables.

En effet, cette méthode thérapeutique qui fait partie de la sunnah a été reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé l’OMS.

Le cupping Therapy est une pratique qui soigne et prévient plusieurs affections notamment hématologiques comme la polyglobulie primitive, la drépanocytose ou l’hémochromatose. Elle est pratiquée dans les laboratoires médicaux sous le nom de « Saignée » pour des indications bien particulières.

 Selon l’OMS, il s’agit donc d’une thérapie non conventionnelle qui est capable de normaliser plusieurs excès, et pallier à certains manques.

Hijama dans l’islam et médecine prophétique 

Bien que l’incisiothérapie soit une pratique ancestrale ayant existé même avant l’Islam, elle a été mieux élaborée et découverte avec la culture islamique.

En effet, il existe plusieurs hadiths qui ont évoqué la Hijama islam sous ses différents aspects avec des narrations rappelant ses indications et ses bienfaits et d’autres décrivant la méthode dont notre prophète Mohamed la pratiquait. En plus, il a été rapporté que c’était une technique très répandue à l’époque du prophète.

La meilleure des choses par lesquelles vous vous traitez est la hijama et le costus marin.

Rapporté par Boukhari et Muslim

Ici, on peut toucher l’aspect transcendant et relatif à la culture musulmane de la Hijama islam.

Assurément, cette thérapie sacrée occupe une place prépondérante dans les narrations islamiques. Dans la médecine prophétique cette méthode a été approuvée et fortement conseillée pour ses nombreuses vertus.

Bienfaits de la Hijama islam

Les effets bénéfiques de la Hijama pour le corps sont incontestés.

  • Elle soulage les douleurs : En stimulant la sécrétion d’endorphine d’où son effet analgésique.
  • Elle détoxifie le corps : par l’élimination de substances nocives et toxique, des cellules mortes, des substances en excès et des résidus médicamenteux.
  • Elle renforce le système immunitaire : par l’augmentation du taux des globules blancs et la stimulation de la circulation veino-lymphatique.
  • Elle aide le corps à retrouver son équilibre : par la restauration des carences (par exemple la carence martiale) et par la diminution des taux des substances toxiques en excès (comme la créatinine et l’acide urique).
  • Elle a une action antistress et favorise le bien-être.
  • Elle libère les tensions musculaires.
  • Elle peut réguler les troubles hormonaux.
  • Elle permet la réactivation de neurotransmetteurs notamment la dopamine.
  • Elle diminue le mauvais cholestérol.
  • Elle peut servir de soin associé à la roqya pour la guérison de sorcellerie et de mauvais œil.

Hijama islam et maladies 

Par expérience, la Hijama islam a prouvée son efficacité pour la guérison de plusieurs maladies.

Voici une liste non exhaustive des affections où en peut avoir recours à l’incisiothérapie comme alternative de soin :

  • Douleurs articulaires.
  • Les crises de gouttes.
  • Rhumatisme et tendinite.
  • Douleurs lombaires et sciatique.
  • Migraine et maux de tête.
  • Aménorrhée et dysménorrhée.
  • Stress et anxiété.
  • L’hypertension.
  • Sevrage tabagique.
  • Allergie et autres problèmes cutanées.
  • Asthme.
  • Paralysie faciale.
  • Sorcellerie et mauvais oeil.

Les moments propices pour la pratique de la Hijama islam

La hijama islam est bénéfique à tout moment. Toutefois, il est recommandé de la pratiquer le matin à jeun.

Mais, si elle est de caractère préventif, des moments précis de la pratique de la Hijama sont recommandés. D’ailleurs, pour une cupping thérapie préventive, le meilleur moment de l’année serait le début du printemps. les meuilleurs jours sont le 17, 19 et 21 du mois arabe.

Une séance de saignée par ventouse peut durer de 15 à 30 minutes. 

Après la séance de Hijama islam, le repos avec la consommation de nourriture saine sont conseillées. Cela permet l’obtention de meilleurs résultats.  Il convient toutefois de souligner que la Hijama ne doit pas être effectuée sur certains patients à savoir :

  • Les femmes enceintes ou allaitantes.
  • Les âges extrêmes (sujets âgés ou jeunes enfants).
  • Les sujets immunodéprimés (sous corticoïdes ou greffés d’organes).
  • Les personnes qui sont sous traitement anticoagulant (risque hémorragique).
  • Les sujets hémophiles (risque hémorragique).

On doit aussi veiller à ce que le praticien de la hijama islam soit un spécialiste et expérimenté. Il faut aussi que le matériel utilisé soit stérile avec la préservation des consignes d’hygiène lors de la séance. 

Auteur/autrice : Fatima Cherak

Fatima Cherak est chercheuse dans le domaine de la médecine spirituelle. Elle écrit des articles sur les maux occultes, les djinns et le monde invisible.

error: Content is protected !!
Ouvrir chat
1
Besoin d'aide ? Contactez-nous !
Bonjour, comment pouvons-nous vous aider ? Nous sommes spécialisés dans le traitement de la sorcellerie, le mauvais œil et les djinns amoureux.